Un bref aperçu des différents systèmes de yoga

Cette description des différents systèmes de yoga est tirée du livre de Sri Ananda ” Yoga, harmonie du corps et de l’esprit” et de l’ouvrage de Jean Papin ” La Voie du Yoga”

On distinguera la voie du Jnana Yoga, voie de la sagesse et du discernement et de l’unification par la connaissance et la discrimination, la voie du Karma Yoga, voie de l’action et des services accomplis sans mobiles égoïstes,de l’identification par l’action juste et le renoncement aux fruits des actes, la voie du Bhakti Yoga qui est l’union par l’amour et la dévotion, le Râja Yoga, la voie assortie ou opposée, selon les cas ou les écoles, au Hatha yoga, au Mantra yoga, au Laya et au Kundalinî yoga .

Le Raja Yoga recommande les méthodes et la pratique adéquate des postures et du contrôle de la respiration, appelées Hatha-Yoga, en vue de la recherche du calme, de l’équilibre mental et de la paix de l’esprit. La santé du corps est très importante pour le développement mental, c’est pourquoi le Hatha-Yoga et le Raja Yoga se complètent l’un l’autre et constituent une même démarche vers la libération de l’esprit.

Il existe encore beaucoup d’autres Yogas tels que : l’union avec la puissance divine ( Kundalini Yoga), la maîtrise de la pensée par la méditation ( Dhyana Yoga), la répétions d’une formule sacrée (Mantra Yoga), le contrôle de la volonté ( Laya Yoga), le contrôle des forces dans la nature humaine ( Shakti Yoga), l’usage des gestes symboliques pendant la méditation ( Mudra Yoga), la réalisation d’une expérience mystique ( Yantra Yoga).

Toutes ces variantes appartiennent à l’un des quatre principaux Yogas; parfois, ces derniers paraissent tellement similaires qu’il est difficile de les distinguer l’un de l’autre”

Lexique

 

Ce lexique est tiré du livre de Jean Papin ” La voie du yoga”

 

  • Ahamkâra: ( l’égo)
  • bîja: semence-germe-dans le yoga tantrique, le bîja est un germe sonore représentant la racine des choses. Le bîja est un son qui contient une énergie latente. Dans la tradition ésotérique, chaque bîja réside sous forme d’une lettre sanskrite surmontée du point du M, dans les divers cakra du corps subtil et constitue la source des vibrations qui leur sont propres. Il est la racine sonore des mantra.
  • Buddhi: l’intelligence essentielle. L’intellect-la faculté de détermination-la conscience impersonnelle ou intelligence cosmique. Le premier des tattva nés de prakrti.
  • Candra: la lune
  • Citta: 1) substance mentale-masse psychique-support es états de conscience-esprit au sens du manas.2) Pensée-coeur.
  • om: le mantra le plus grand A-U-M, le son primordial.
  • Manas( le mental): un des tattva impurs provenant d’ahamkâra. il effectue la perception et le contrôle des sensations.
  • prakrti:  la cause primordiale qui est l’énergie de la Manifestation. Energie fondamentale. tout l’univers créé provient de prakrti. Opposée au purusa qui est informel et sans attribut. Associée à la Bhakti dans les écoles tantriques.( La Manifestation, la Nature)
  • purusa: le Soi en tant que principe, essence, non manifesté-Etre-la conscience comme principe spirituel en chaque homme.( Le Soi-l’Etre)
  • Samâdhi : ( l’unification, l’enstase)
  • Samskâra: ( les impressions subconscientes
  • Virtti: ( les modifications mentales)